L'histoire du parfum dans l'Egypte ancienne

Dans l'Egypte ancienne, on tenait beaucoup compte de son apparence. Les hommes et les femmes appliquaient des pommades sur leur peau chaque fois que leur situation économique le leur permettait. Mais qu'est-ce que le parfum signifiait pour cette civilisation ? Comment préparaient-ils ces essences ? Quels usages en faisaient-ils ? Quels étaient les arômes les plus utilisés ? Découvrez l'histoire du parfum dans l'Egypte ancienne. 

Pour les Égyptiens, l'arôme des choses avait beaucoup à voir avec leur essence divine. De sorte que lorsqu'ils appliquaient l'essence d'une fleur sur leur peau, ils y mettaient quelque chose de sacré, quelque chose qui leur donnait un pouvoir spécial. Tant était le respect des Egyptiens pour les parfums qu'ils avaient pour cela un dieu, Néfertoum, "gardien et protecteur de ceux qui fabriquent les parfums et les huiles, protecteur et dieu du lotus sacré. Osiris est le corps des plantes, Néfertoum est leur âme."


Comment les Egyptiens préparaient-ils les parfums ?

Le mode de préparation n'a rien à voir avec le mode d’élaboration actuel. Aujourd’hui on utilise la distillation et les parfums sont aqueux. Leur texture et leur arôme sont plus légers. Dans l'Egypte ancienne, la substance aromatique était brûlée avec des huiles et/ou des résines sur un feu lent. Ainsi, on obtenait une huile qui avait l'odeur d’une plante ou d’une fleur. C'est pourquoi ces parfums sont si gras, plus intenses, qu’ils durent longtemps et se conservent extrêmement longtemps.


Quels étaient les usages du parfum ?

Le parfum était un peu élitiste. Les personnes ayant des moyens élevés pouvaient se permettre de l'utiliser quotidiennement. Les femmes se baignaient dans les essences, étalaient sur leur corps des huiles aromatiques jour après jour, jusqu'à ce qu'elles effacent les odeurs corporelles. Nous ne pouvons pas oublier le pouvoir aphrodisiaque et érotique qu’avait le parfum pour eux.

L'histoire du parfum dans l'Egypte ancienne  I Blog DIVAIN I Parfums d'equivalence

Comme le parfum était considéré comme quelque chose de divin, il était essentiel d'assister à des fêtes religieuses bien parfumé afin d'attirer l'attention des dieux. Dans les représentations connues, on peut voir des femmes placer une fleur de lotus sur leur nez ou des cônes d'encens sur leur tête. Des huiles aromatiques étaient également utilisées lors de la momification. Des flacons de parfum ont été trouvés dans de nombreuses tombes.


Quels étaient les arômes les plus utilisés ?

Lotus fleur I L'histoire du parfum dans l'Egypte ancienne  I Blog DIVAIN I Parfums d'equivalence

Le plus abondant semble être l’essence de lotus. Cette fleur est très abondante dans le Nil. C’est une fleur délicate à connotation régénératrice et érotique qui apparaît plusieurs fois dans les représentations picturales égyptiennes.

 


Voici les parfums DIVAIN avec la fleur de lotus comme ingrédient principal : DIVAIN-058, DIVAIN-083 et DIVAIN-146.

Vous voulez en savoir plus ? Nous vous invitons à lire ce livre.

Qui a créé le parfum? Apprenez son histoire

Prochainement sur notre blog, L'histoire du parfum dans la Grèce antique.


LES PLUS VENDUS

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés